Metadame

Par les pairs
pour les pairs


Services pour les personnes avec utilisant des opioïdes

Toujours selon l’approche «par et pour les pairs», Méta d’Âme propose des activités et des services de réinsertion sociale et d’accompagnement, avec entre autre :

Accueil, aide et références par les pairs

Les personnes qui arrivent au centre de jour y viennent pour différents besoins. L’accueil qui leur est fait par un pair vise à les faire sentir en confiance, et dans l’optique de la réduction des méfaits, à répondre aux besoins qu’ils évaluent comme les plus pressants. Les demandes pour de l’information générale sur la toxicomanie, pour avoir une place dans centre de désintoxication, dans un centre de thérapie, et pour un traitement pour la dépendance aux opioïdes (méthadone, Suboxone) sont à la base de nos services. Chaque jour, l’équipe de Méta d’Âme réfère les usagers vers d’autres ressources, et travaille ainsi avec ses principaux partenaires , tels que CRAN, Relais-Méthadone, Hôpital général Juif de Montréal, Hôpital St-Luc, clinique L’Actuel, et plusieurs autres.

Service d’accompagnement

L’accompagnement consiste à aider une personne à régler les difficultés auxquelles elle est confrontée en l’amenant à utiliser ses propres ressources, lesquelles sont souvent inutilisées ou mal utilisées. Ainsi, la présence d’un intervenant permet à la personne d’accomplir elle-même ses démarches, que ce soit en milieu hospitalier, judiciaire (ex. : prendre un arrangement pour faire ses travaux communautaires), communautaire ou auprès de services gouvernementaux (ex. : se procurer des documents essentiels comme la carte de la RAMQ, numéro d’assurance sociale, certificat de naissance, etc.).

Aide à la recherche de logements et d’hébergement

Dans le contexte de pénurie de logements qui sévit à Montréal depuis quelques années, il est devenu extrêmement difficile pour les personnes en situation précaire de se trouver un toit. Face à une demande croissante, nous offrons, au cas par cas, des références vers des centres d’hébergement, de l’aide dans les négociations avec les propriétaires ou encore du soutien pour la consultation des annonces internet.

Aide et accès à des ordinateurs et à internet

Méta d’Âme met à la disposition des personnes qui fréquentent le centre de jour des ordinateurs, l’internet, de même que l’accès au service de photocopies et de télécopieur afin de pouvoir faire des démarches de recherches d’emploi et de retour à l’école. L’intervenant du centre de jour est disponible pour assister et seconder les personnes dans la rédaction de leurs curriculum vitae, la création de messagerie électronique (courriel), etc. Comme tremplin et expérience dans une démarche de réinsertion sur le marché du travail, les personnes peuvent également s’impliquer de différentes manières à Méta d’Âme et faire du bénévolat.

Intervenant de proximité

Le travail de proximité est une expression globale décrivant le travail fait auprès des personnes dans leur milieu de vie. L’action de l’intervenant de proximité se situe donc au plan préventif ainsi qu’au niveau de l’intervention de première ligne, sur les lieux où se trouvent et évoluent les personnes ciblées. L’intervenant de proximité est une source de référence et il travaille en collaboration avec d’autres organismes communautaires, CLSC, etc. Il accompagne aussi les personnes en situations de crise. Le travail de proximité est un levier important et il a un impact direct sur le nombre de personnes rejointes sur le terrain et le taux de fréquentation du centre de jour.

Soutien, information et prévention sur la toxicomanie, l’hépatite C, le VIH-sida

Le soutien et l’information sur la toxicomanie, l’hépatite C et le VIH-sida sont donnés au quotidien par l’équipe. Puisque qu’il existe un nombre élevé de personnes utilisant des drogues qui vivent avec l’hépatite C, un effort particulier est fait à ce niveau afin de les référer en suivi médical et psycho-social. Ainsi, l’équipe de Méta d’Âme possède maintenant une expertise précieuse et reconnue dans ce domaine.

Magazine Métaphore

Le magazine permet aux usagers de Méta d’Âme de s’exprimer, de s’intégrer socialement et de défendre leurs droits. C’est aussi un moyen de faire connaître les réalités de la toxicomanie à ses lecteurs et lectrices. Également, des sujets importants y sont traités régulièrement par l’entremise des « Chroniques sur : (…) l’hépatite C, (…) le VIH-sida, (…) Astuces Opioïdes, (…) Nouvelles d’ici et d’ailleurs ainsi que l’actualité au niveau de la réduction des méfaits et du militantisme.

Activités découlant de la vie collective, activités culturelles et plein-air

Les objectifs visés par la diversité des activités sont de permettre à la personne de briser son isolement et de développer un sentiment d’appartenance. À long terme, un autre objectif visé est de donner l’occasion au participant de prendre sa place en tant que citoyen et de modifier, par le fait même, sa vision de la société.

Implication, bénévolat, militantisme et autres

Tout au long de l’année, l’équipe encourage les résidents et les membres de Méta d’Âme à s’impliquer dans l’organisme et à participer aux différentes activités de défense de droits et de militantisme qui se déroulent au Québec. Que ce soit des manifestations ou une marche comme celles organisée par le RAPSIM, des petits groupes de personnes s’organisent et participent à ces différentes activités de citoyenneté. Au quotidien, plusieurs personnes s’impliquent à Méta d’Âme et donnent un coup de main à l’entretien des locaux, de l’édifice et du toit vert, ainsi que pour répondre au téléphone et travailler au magazine.

Le centre de jour, en chiffres …

Voici en détails ce qui s’est passé au cours de la dernière année au centre de jour. En 2013, sur le nombre total de personnes qui sont venues au centre, 71.4 % étaient des hommes et 28.6 % des femmes. Le centre de jour répond aux besoins de la clientèle visée, en offrant des services et des activités qui correspondent à leur condition et à leurs problématiques. En venant au centre de jour, les personnes indiquent pour quelles raisons elles sont venues à Méta d’Âme. Elles peuvent indiquer plus d’un choix. Voici des données collectées au cours de la dernière année, c’est-à-dire en 2012-2013.

Habitations d’Aide à la Réinsertion de Méta d’Âme

Les objectifs des Habitations d’Aide à la Réinsertion de Méta d’Âme sont de donner l’accès à 22 logements avec soutien communautaire aux personnes toxicomanes, sans abri ou à risque d’itinérance. Les résidents évoluent dans un milieu de vie dynamique qui valorise l’autonomisation. Il s’agit pour la plupart de personnes démunies, dont plusieurs sont en traitement pour l’hépatite C et ou le VIH-sida. Au cours de l’année 2011-2012, 11 résidents qui ont quittés les Habitations d’Aide à la Réinsertion. Certains d’entre eux ont atteint quelques-uns de leurs objectifs comme payer régulièrement un loyer (alors qu’ils avaient tous été désorganisés avant leur arrivée) et diminuer ou arrêter complètement leur consommation d’opioïdes (héroïne, morphine…). Parmi les personnes qui résident présentement, il y a eu des retours aux études et sur le marché du travail ainsi que des traitements pour l’hépatite C, certains étant complétés et d’autres en cours.

La clientèle

Méta d’Âme accueille les personnes qui sont utilisateurs d’opioïdes (héroïne, morphine…) et qui sont en traitement ou non, pour leur dépendance. Les personnes qui fréquentent Méta d’Âme proviennent de tous les milieux sociaux.
Il s’agit de personnes adultes et sont majoritairement des hommes à 65% et des femmes à 35%. La clientèle a des besoins et des services très diversifiées ce qui oblige l’organisme à être en constante évolution et à offrir des services personnalisés.

Agrégateur de nouvelles

  • Depuis janvier 2016, Méta d’Âme gère un site nommé Dope Inc. (http://dopeinc.info) qui est entièrement dédié à rassembler des nouvelles à propos des drogues venant de partout sur Internet. Ce site vise à promouvoir le partage de l’information fiable à propos de tout ce qui touche aux drogues (politiques, traitement, réduction des méfaits, légalisation, etc.). Les utilisateurs voulant recevoir automatiquement un résumé des articles publiés par Dope Inc par courriel peuvent s’inscrire à notre newsletter hebdomadaire à l’aide du formulaire disponible à cet effet dans la barre latérale du site.
  • Le développement de notre organisme sur internet comporte également une interaction entre Dope Inc. et les réseaux sociaux (ex : Facebook, Twitter…). Cela permet à nos services d’être connus plus facilement, car tous les articles publiés sur notre site sont automatiquement publiés sur ces réseaux également. Il est maintenant également possible pour les utilisateurs de participer facilement à la discussion soulevée par un article venant de notre site directement depuis ces réseaux (particulièrement depuis Facebook), sans accéder à Dope Inc, grâce à de nouveaux outils implantés sur le site.

Réseau d’aide sur Internet

    • Le RAPDOQ/Réseau d’aide pour les Personnes utilisant des opioïdes au Québec a comme origine, la volonté de développer un réseau d’échange d’information afin de répondre aux besoins dans les différentes régions du Québec et utiliser l’expertise de Méta d’Âme sur le modèle « par et pour les pairs ». La plus grande réalisation pour rejoindre les personnes ressources à travers le Québec a été la création du site internet RAPDOQ (maintenant hébergé sur le site Dope Inc. depuis janvier 2016): http://dopeinc.info/rapdoq. Les pairs peuvent y poser des questions, s’informer, consulter des documents et échanger avec les autres.